Qu’est ce que la loi Morange ?

La loi Morange publiée le 9 mars 2010 (loi n°2010-238) fixe au 8 mars 2015 la date limite avant laquelle il convient d’équiper tous les lieux d’habitation à l’aide d’au moins un détecteur avertisseur autonome de fumée normalisé (répondant aux normes européennes  CE EN 14604).

Combien de détecteurs de fumée dois-je installer et où dois-je les placer ?

Il faut installer au moins un détecteur de fumée dans les lieux d’habitation. Naturellement, il est judicieux d’en installer plusieurs si la résidence est grande ou encore si les occupants fument. Les détecteurs de fumée doivent être placés de manière optimale : fixé au plafond et il faut éviter de les installer dans les pièces où la fumée est régulièrement présente (salle de bains, cuisine) afin d’aviter que la sonnerie ne se déclenche de manière intempestive.

Combien de détecteurs de fumée installer pour être bien protégé ?

Au-delà du minimum légal il peut être judicieux d’équiper son domicile de plusieurs détecteurs de fumée en fonction de la superficie de l’appartement à protéger. Au-delà de 80 mètre carrés, il est vivement conseillé de placer au minimum deux détecteurs de fumée. En effet, si un feu se déclare à l’opposé de là où est installé le détecteur de fumée, celui-ci ne pourra le détecter que très tard. Il peut également être judicieux d’en placer une dans chaque chambre afin d’assurer une sécurité optimale. Si le domicile contient plusieurs étages, on pourra en mettre utilement un par étage, y compris dans le sous-sol, lieu où se déclarent souvent les incendies.

Dans quelle pièce installer son détecteur de fumée ?

Les pièces les plus recommandées sont les pièces à vivre : salon, chambres à coucher afin que les occupants soient prévenus de la manière la plus efficace. Il faut en revanche proscrire la cuisine ou la salle de bains, où se dégagent régulièrement des fumées.

Comment installer son détecteur de fumée ?

Les détecteurs de fumée sont généralement vendus avec une notice expliquant leur mode d’installation ainsi qu’un kit comprenant des vis et chevilles afin de pouvoir les fixer rapidement et efficacement au plafond. En effet, les DAAF doivent être installé en hauteur, au plafond, car c’est vers là que s’élèvent les fumées. Une fois le détecteur installé, vous pouvez le tester grâce au bouton test.

Qui doit installer le détecteur de fumée ?

Il appartient à l’occupant des lieux d’équiper son logement à l’aide d’un détecteur de fumée, qu’il soit locataire ou propriétaire.

Doit-on installer des détecteurs de fumée dans les parties communes ?

Les parties communes ne sont pas concernées par la Loi Morange, car elles font déjà l’objet d’une législation renforcée en matière de sécurité incendie.

Et si je n’installe pas de détecteur de fumée dans mon logement ?

Le défaut d’équipement à l’aide d’un DAAF place l’occupant du lieu d’habitation en contravention avec la loi à partir du 8 mars 2015. Cela pourrait avoir des conséquences principalement auprès de son assurance dans la mesure où cette dernière pourrait majorer ses primes ou ses franchises ou encore opposer un refus d’assurance.

Quelles normes doivent garantir la qualité de mon détecteur de fumée ?

La loi Morange impose uniquement que la norme CE EN 14604 garantit la qualité des DAAF installés en France. D’autres normes existent telle que la norme NF souvent très appréciée.


En quelques mots

Les détecteurs de fumée diminuent de 90% les risques d’incendie. A partir du mois de mars 2015, la loi obligera tous les particuliers à équiper leur domicile avec au moins un détecteur de fumée. Pour faire le bon choix et se tenir informé, consultez notre blog.

Découvrez le blog
Comment protéger efficacement sa maison ? En savoir plus
Livraison rapide
08 00 942 592
Retours gratuits à partir de 49€
Produits de qualité

A votre service pour vous donner le meilleur conseil et vous offrir des produits références sur le marché, Peace and home vous propose également des conditions d’achat optimales.